Engager un expert comptable : pour quelles tâches ?

En théorie, un expert-comptable doit tenir la comptabilité au sein de l’entreprise ou encore de remettre en cause certaines dépenses jugées futiles. Pourtant, en pratique, d’autres tâches peuvent lui être attribuées comme participé aux conseils d’administration. Alors, pour choisir son expert-comptable, quelques conseils s’avèrent être utiles pour choisir son expert-comptable compétent.

Un expert-comptable doit tenir une comptabilité irréprochable

Étant donné que tenir la comptabilité est sa fonction principale, il paraît normal que la direction insiste sur ce point durant le mandat de l’expert-comptable. En effet, cette tâche englobe plusieurs points tels que l’établissement des fiches de paye ou encore la déclaration des charges fiscales et sociales. Mais pour aider l’expert-comptable à cerner les travaux qu’on attend de lui, proposer une grille de répartition, une sorte de contrat est impératif pour obtenir des résultats rapidement et par la suite plus de productivité. De surcroît, cette grille de répartition permet des consultations juridiques pour mandater des actes sur la comptabilité d’une entreprise.

Un expert-comptable conseille la direction

Dans certains cas, un expert-comptable peut remettre des conseils à la direction dans le domaine de la comptabilité. Dans ce contexte, il aide à redresser l’entreprise vis-à-vis des exigences fiscales ou encore de proposer des régimes fiscaux qui permettraient le plus de profit pour l’entreprise. Sachant que l’expert-comptable est un professionnel du domaine de la finance, ses propositions permettent d’optimiser la structure financière de l’entreprise et l’organigramme en toute légalité. À titre d’exemple, l’expert-comptable peut demander une révision du budget annuel et du régime d’impôt et ainsi ces éléments sont généralement revus à la baisse. D’ailleurs, si ses propositions sont validées par le conseil d’administration, l’audit de fonctionnement sur l’entreprise sera favorable à la direction.

Un expert-comptable informe l’entreprise de l’évolution de la législation

Durant le mandat d’un expert-comptable, la législation fiscale peut évoluer et qui fausse l’éligibilité de l’entreprise à son régime de fiscalité actuel. Alors, il est du devoir de l’expert-comptable d’informer l’entreprise. Vu que ceci qui peut arriver au conseil d’administration d’ignorer l’actualité sur la législation qui lui concerne en étant concentrée sur ses activités. De surcroît, l’expert-comptable alerte son client sur des actions qui sont susceptibles de porter préjudice par la suite. Cette fonction de tenir son client informé fait partie intégrante de ses tâches en tant que devoir de conseil. Toutefois, la réalisation de cette tâche dépend de la bonne foi de l’expert-comptable puisque lorsque son mandat expire, il n’a plus l’obligation d’informer son client.

Gestion de mon entreprise au quotidien : est-ce possible via internet ?
C’est quoi le capital social d’une société ?